Vacances en Pays Basque Francais et Espagnol en Aout 2020.

 Mauléon-Licharre est situé au cœur de la province historique de Soule, au pied des Pyrénées. Mauléon est généralement inclus   dans la Basse-Soule ou Pettara ou plaine de Mauléon par opposition à la Haute-Soule (LarrauTardets) au relief plus élevé et   accidenté.

 Mauléon, vieille ville féodale, est bâtie sur la rive droite du Saison ou gave de Mauléon, au pied d’une colline où s’élèvent les   ruines du château. Le vieux quartier de Licharre, sur la rive gauche, est dominé par un beau domaine agricole moderne. La ville   neuve s’étale dans la vallée.

 Mauléon capitale de l’esparadrile et créatrice de la Pataugas.

 La pataugas est une chaussure de marche et une marque de chaussure créée le 24 août 1950 par René Elissabide, un industriel   de Mauléon, village de la province de la Soule dans le pays basque français. Elle connut un grand succès en France des années   1960 aux années 1980.

 Une ville qui a perdu son âme en perdant son économie basée sur l’espadrille. 

  La passerelle d’Holzarté (ou Holtzraté) est une vielle dame conçue en 1920 par des Italiens pour faciliter l’accès   des bûcherons aux forêts du même nom.

 L’édifice étonne par sa hardiesse et son élégance.
 L’étymologie à elle seule en fournit la description. « Holtze arte » du basque « «entre parois »
 Semblant flotter au-dessus de la canopée, la passerelle franchit d’un seul jet les 67 mètres qui séparent les deux lèvres du   canyon d’Olhadubi. Sous vos pieds, 150 m de vide. Émotion garantie.

 Construite en 1920 par les ouvriers italiens de la scierie Lombardi Morello de Tardets pour permettre l’exploitation forestière du   bois d’Holtzarté, cette passerelle impressionnante surplombe le fond du canyon à plus de 180 m de haut.

 Les gorges d’Holtzarte forment un étroit canyon creusé par l’Olhadoko erreka, un précurseur du gave de Larrau en Haute-Soule,   au Pays basque français. Wikipédia

 Une belle marche pour arriver à cette passerelle surprenante.

 

 Sainte-Engrâce (en basque Urdatx-Santa-Grazi) est une commune française située dans le département des Pyrénées-Atlantiques, en région Nouvelle-Aquitaine.

 Sainte-Engrâce fait partie de la Soule. La commune regroupe deux hameaux, Sainte-Engrâce Caserne et Sainte-Engrâce Bourg,   le long de la route départementale 113, dans la vallée de l’Uhaitxa

 Le village de Sainte-Engrâce s’est probablement formée autour de l’église du même nom, fondée en 1085 par l’abbaye de   Leyre en Navarre, à laquelle s’adjoignait un hôpital pour les pèlerins. C’était une étape sur le chemin de Compostelle, dont le   nom  fait référence à une jeune Lusitanienne qui fut martyrisée par les Romains vers l’an 300 alors qu’elle se rendait   en  Gaule pour épouser un noble chrétien. Le culte de la sainte prit naissance à Saragosse et la légende dit qu’au xe siècle, des   voleurs s’emparèrent d’un bras de la sainte et le cachèrent dans le tronc creux d’un chêne. Chaque jour un taureau s’agenouillait   devant le chêne et ses cornes flamboyaient. Une église fut alors édifiée à cet emplacement et devint lieu de pèlerinage. La   précieuse relique disparut en 1569 au cours des guerres de religion. L’église fut classée monument historique en 1841. Elle fut   l’objet d’importants travaux de restauration dans le milieu des années 1980.

 Ordiarp est une commune française située dans le département des Pyrénées-Atlantiques, en région Nouvelle-Aquitaine.

 Nous y sommes allé pour un marché nocturne mais un peu succin. 

 Les terres de la commune sont arrosées par le Saison, et par son affluent, le ruisseau Arangorena (12,5 km) et l’affluent de     celui-ci, le ruisseau Abarakia (lui alimenté par le ruisseau Lachartia sur le territoire de la commune).

  Sauveterre-de-Béarn (en béarnais Sauvatèrra ou Saubatèrre) est une commune française située dans le  département des Pyrénées-Atlantiques, en région Nouvelle-Aquitaine

 À la frontière du Béarn, cette petite cité médiévale construite sur escarpement rocheux bénéficie de sa situation au carrefour de   la Soule et de la Basse Navarre. Sauveterre possède d’importants vestiges médiévaux : église Saint-Andrétour Monréal, pont de   la Légende et restes de fortifications. Au pied de la cité s’écoule le gave d’Oloron.

 La ville est une étape de l’une des principales voies de pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, la Via   Lemovicensis (ou voie de Vézelay).

 Un vraiment beau village ou nous avons fait une pause le long du gave d’Oloron. 

 Navarrenx est une commune française située dans le département des Pyrénées-Atlantiques, en région Nouvelle-Aquitaine.       Le gentilé est Navarrais. Depuis 2014, la commune a été admise à rejoindre l’association Les Plus Beaux Villages de France.

 Il y a évidemment parenté entre le radical basque de la Navarre et de Navarrenx , mais les philologues basques hésitent entre   plusieurs étymologies.

 Par contre, le seul lien historique entre les deux, contrairement aux dizaines de villages d’Espagne qui sont des peuplements de   Navarrais hors du territoire de la Navarre (Navarrete, Navarretes, Navarro, Naharros, Narros, Narillos, Navarres…) vient du fait   que c’est le roi de Navarre Henri d’Albret (né à Sangüesa) qui fit édifier les fortifications.

 Une de nos plus chaudes journée avec 37 degrés amplifié par le manque de vent dans cette ville fortifiée.

 Je ne vais pas vous faire un descriptif de cette belle ville de PAU connue pour être le lieu de naissance de Henri IV, roi de France   et de Navarre. 

 Alos-Sibas-Abense est une commune française, située dans le département des Pyrénées-Atlantiques en région               Nouvelle-Aquitaine.

 Située dans le bassin versant de l’Adour, la commune est traversée par le Saison et par ses affluents, les ruisseaux   l’Apoura (18 km), lui-même alimenté par le ruisseau d’Ardounc, la Batasse (10,1 km), de Laritolle, Jaga, et l’Uthurrotche erreka.

 Ici nous avons fait une pause à l’hôtel du Pont d’Abense et du le bord de la Saison en attendant le changement des pneus du   Panda 4X4. 

  Ballade entre Bitxo et Portugalette via le pont transbordeur de Biscaye.

  Le pont de Biscaye est un pont transbordeur construit de 1888 à 1893, reliant les deux villes de Portugalete et Getxo, situées de   part et d’autre du Nervion, à l’entrée du port de Bilbao, Espagne. Il s’agit du pont transbordeur le plus grand du monde. Premier   pont transbordeur construit, il est encore en service. Wikipédia  (contrairement à notre pont transbordeur Nantais). 

 Getxo est une commune de Biscaye, dans la communauté autonome du Pays basque, en Espagne. Elle se situe sur les rives de   l’estuaire du Nervion au nord de l’agglomération de Bilbao. La ville regroupe un peu moins de 80 000 habitants autour de trois   centres urbains distincts. Wikipédia

 Portugalete, de son nom officiel, est une ville et une commune de Biscaye dans la communauté autonome du Pays basque en   Espagne. Elle est située à l’embouchure du Nervion, en face d’Areeta, à l’entrée du port de Bilbao. Elle fait partie du Grand Bilbao.  (Wikipédia)

 La ville fut fondée en 1322 par Maria Diaz I de Haro « La Bonne ». Juan Antonio Moguel propose l’origine commune de Portugal   et Portugalete mais cette interprétation a été rejetée car aucun lien n’a été trouvé entre les deux territoires. Certains y voient   l’origine de Portus-galorum, le port celtique, d’autres y voient   l’origine basque Ugalete ou Ugaleta qui signifie en basque le «   coin près de l’eau », appellation à laquelle les Romains, qui ignoraient la signification du nom, ont ajouté le préfixe Portu (le «   port ») ce qui aurait donné le nom de Portugalete.

 BILBAO

 Bilbao, une ville portuaire industrielle du nord de l’Espagne, est entourée de vertes montagnes. Elle est la capitale de facto du   Pays basque, et son centre-ville regorge de gratte-ciel. Elle est connue pour son musée Guggenheim de Bilbao, dessiné par   Frank Gehry ; l’ouverture de ce lieu en 1997 a redynamisé la ville. Le musée expose de célèbres œuvres d’art moderne et   contemporain, mais c’est le bâtiment l’abritant qui attire le plus l’attention en raison de ses courbes et de son revêtement en   titane.

 Butroi gaztelua

 Butrón est un château situé à Gatika, dans la province de Gascogne, dans le nord de l’Espagne. Il date à l’origine du Moyen Âge,   bien qu’il doive son aspect actuel à une reconstruction presque complète commencée par Francisco de Cubas en 1878.  Wikipédia (anglais)

 Lorsque nous y sommes passés une société était en train d’enlever les végétaux sur les remparts. 

 Puis nous sommes passés par Mungias pour voir le castillo Torrebillela. 

 La tour Torrebillela est le plus ancien bâtiment d’architecture civile de la municipalité de Mungia, qui, à partir de son origine   médiévale, est resté, bien qu’avec de nombreux changements, jusqu’à aujourd’hui. Le bâtiment a subi de nombreuses variantes   de son apparence actuelle, mais il semble que le bâtiment d’origine était une simple tour en pierre, sans ornementation, de cinq   étages, qui serait utilisée à la fois pour la défense et le logement.

 FONTARABIE Hondarribia

 Fontarrabie est une commune du Guipuscoa dans la communauté autonome du Pays basque en Espagne située à la frontière   française sur la rive gauche de l’estuaire de la Bidassoa, en face d’Hendaye, avec Irun, Pasaia et Lezo pour voisins. Wikipédia

 Elle est baignée au nord par la mer Cantabrique et à l’est par la baie de Txingudi ou Chingoudy que forme l’embouchure de la   Bidassoa entre la France et l’Espagne.

 La vieille ville fortifiée est édifiée sur un promontoire surplombant l’estuaire, face à la France.

 Fontarrabie est traditionnellement un port de pêche. C’est actuellement une station balnéaire appréciée pour sa plage sur   l’estuaire et sa montagne plongeant dans la mer, le Jaizkibel.

 Sur le territoire de la ville, se trouve le principal aéroport du Guipuscoa, à 20 km de Saint-Sébastien.

 Elle forme avec Hendaye et Irun la communauté urbaine transfrontalière Bidasoa-Txingudi.

 Hondarribia, qui signifie gué sableux en basque, est connue sous les noms espagnol de Fuenterrabía et français de Fontarrabie   ou Fontarabie. La forme basque est stable depuis le Moyen Âge. Les formes romanes de ce nom semblent être une latinisation   tardive.

fr_FRFrançais